Libération d'Ingrid BETANCOURT: une femme de foi !

Publié le par siméon-le-papillon

Prière: "Accompagnez-moi d'abord pour remercier Dieu et la Vierge", a t-elle dit en préambule devant l'appareil des autorités colombiennes qui l'avait transportée avec ses compagnons à la base de Catam, prés de Bogota. "J'ai immaginé tellement de fois ce moment", a t-elle dit, en remerciant en français.

"C'est un Miracle !": Quant le chef de l'opération a dit : "Nous sommes l'armée colombienne, vous etes libres ! On a crié, on s'est embrassé, on pouvait pas le croire, l'hélicoptère est presque tombé ! On ne pouvait pas le croire. Dieu nous a fait ce miracle !"

Dieu, Jésus et la Vierge: Dans sa lettre à sa mère en Octobre 2007 elle écrivait: J'ai une tablette où je mets mes affaires, c'est a dire mon sac à dos avec mes vêtements et la Bible qui est mon unique luxe. J'ai demandé a Dieu qu'il me recouvre de la même force avec laquelle la France a su supporter l'adversité, plus me sentir plus digne d'être comptée parmis ses enfants. Chaque jour, je suis en communication avec Dieu, Jésus et la Vierge.

Merci a Dieu d'abord ! : Aujourd'hui a peine débarquée d'un avion du gouvernement colombien sur la base aérienne près de Bogota, Ingrid est "tombée" dans les bras de sa mère Yolanda Pulecio au bas de la passerelle, les deux femmes se sont longuement étreintes. "Je suis trés émue. J'ai immaginé ce moment avec ma mère plein de fois", a t-elle déclaré aprés ces retrouvailles. "Merci a Dieu d'abord, merci ensuite à tous ceux qui m'ont accompagnée dans leurs prières. Merci à l'armée, merci pour cette opération impécable. Elle a été parfaite", a t-elle dit, émue. 

Oui rendons grâce ! 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article