Avec Marie Vaincre "toto" S.

Publié le par siméon-le-papillon

L'orsque Marija habitait encore la maison de ses parents, de nombreux pélerins venaient la voir pour parler un peu avec elle, surtout des italiens car Marija parle bien cette langue (elle avait reçu ce cadeau de la Gospa pour son anniversaire en avril 1983 : aprés l'apparition, elle parlait couramment l'italien, sans l'avoir jammais appris). Unprêtre italien de passage habitait aussi chez Marija en ces jours et évidemment, entre satan et le "sacerdoce" cela faisait des étincelles. Par exemple un jour, le prêtre voulut prier discrètement pour une jeune fille italienne possédée (hébergée provisoirement chez la voyante) (imposible de prier devant elle, sans la transformer en furie ! ) Alors qu'elle se trouvait dans sa chambre, il en profita pour la bénir silencieusement de l'autre côté de la porte, traçant en l'air un signe de croix. Elle ouvrit violement la porte et hurla : Arrête de me torturer (et je passe le vocabulaire...) ! Une autre fois, alors qu'elle gisait par terre et souffrait un véritable enfer intérieurement, une amie de Marija se tenait près d'elle pour la consoler et la bénir. Au même moment, la jeune fille sursauta comme brûlée au fer rouge et cria : Arrête tes sales prières ! Mais Marija avit vu juste, la persévérance de son acceuil tout simple, sa patience et la prière de tous vinrent à bout de l'Abominable. Il finit par lâcher prise et, en un mois, la jeune fille était délivrée. Elle repartit en paix dans son pays.

Extrait de: Medugorje, les années 90 - Triomphe du coeur - Edition des Beatitudes

Publié dans Les témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article