Les messages - La prière et le jeûne

Publié le par siméon-le-papillon

La prière:

Quasi quotidiennement, depuis le cinquième jour des apparitions, la Sainte Vierge recommande la prière. Elle demande à tous de "prier sans cesse" tout comme le Christ lui-même nous l'a enseigné. (Marc 9:29, Matthieu 9:38, Luc 11: 5-13) La prière, par conséquent, fortifie et stimule notre foi, sans laquelle notre relation avec Dieu est désordonnée tout comme notre relation avec autrui. La prière nous rappelle aussi combien Dieu est proche de nous dans notre vie quotidienne : Dans la prière, nous Le connaissons, nous Le remercions pour ses dons, nous sommes pleins d'espérance en attendant ce dont nous avons besoin, mais particulièrement notre rédemption. La prière renforce l'équilibre de l'individu et nous aide dans notre relation avec Dieu, sans laquelle il est impossible de maintenir la paix ni avec Dieu ni avec notre prochain.

La Parole de Dieu se fait connaître à toute l'humanité et elle attend la réponse de l'humanité. C'est précisément ce qui donne à la prière sa justification. Notre réponse devrait être une "foi active", ou "prière". Dans la prière, la foi ranime, renouvelle, affermit et se nourrit elle-même. Pour conclure, la prière de l'homme rend véritablement témoignage de l'Evangile et de l'existence de Dieu, provoquant ainsi une réponse de foi chez les autres.

Le Jeûne:

Déjà le sixième jour des apparitions, la Sainte Vierge a souvent recommandé de jeûner car cela fortifie notre foi. La pratique du jeûne assure et aide au contrôle de soi-même. Seule la personne qui se contrôle elle-même est véritablement libre et capable de s'abandonner à Dieu et au prochain, comme la foi le demande. En jeûnant, l'homme a l'assurance que son abandon à la foi est solide et sincère. Cela l'aide à se libérer lui-même de tout esclavage, mais tout particulièrement de l'esclavage du péché. Qui ne se contrôle pas, est en quelque sorte esclave. Par conséquent, le jeûne aide l'homme à réfréner sa recherche de plaisirs désordonnés qui le mènent à une existence futile et inutile, dans laquelle il gâche souvent des choses dont son prochain se contenterait, ne serait-ce que pour survivre...

En jeûnant, nous retrouvons aussi le don qui éveille en nous un amour réaliste pour les pauvres et pour les sans-ressources, ce qui, jusqu'à un certain point, comble l'écart entre les riches et les pauvres. Par conséquent, le jeûne guérit les désirs des pauvres et soigne les excès des autres. Et à sa façon, cela donne une dimension à la paix qui, aujourd'hui particulièrement, est menacée par la différence de style de vie entre les riches et les pauvres (par exemple entre le Nord et le Sud). En résumé, on peut dire que les messages de la Sainte Vierge soulignent le fait que la paix est au dessus de tout et que la foi, la conversion, la prière et le jeûne sont les moyens qui nous permettent de l'atteindre.

Publié dans Les méssages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article